Esther TRAORÉ (Athena Films)

[:en]Synopsis

Prejudice tells the tumultuous life of a girl, Aicha, who lives life to the fullest. She is the cliche of a girl of « bad life », as we like to say in Africa. When she gets sick, she is abandoned by her relatives, suspected rightly or wrongly – it does not matter – to be HIV-positive. Aicha will die in absolute suffering, neglected and rejected, in the family house. This feature film tells the story of a bubbly girl and the traumatic past of a mother who deeply blame herself for having mistreated, hidden, and not have taken care of her daughter.

 

Production note

Nowadays, although the transmission mode of many diseases is known, relatives often feel fear and shame. It’s the case of HIV that always causes rejection of the patient. This film talks about Aicha, a modern, carefree and libertine girl who lives her life without considering the values and prohibitions her family imposes on her. After the production of two feature films, « For Sale » and « Conjugal Conflict », it would be very interesting for us to produce this masterpiece, which deals with a really exciting subject and can help raising awareness. This story defines the realities of our society, addressing it directly, sincerely, dramatically, with very shocking sequences. The director has a writing style that fascinates me, and I can feel a lot of creativity in her, especially the desire to excel herself and try new things.[:fr]Synopsis

Préjugés raconte la vie tumultueuse d’une jeune fille, Aicha, qui croque la vie à pleines dents. Elle est le cliché d’une fille de « mauvaise vie », comme on aime le dire en Afrique. Lorsqu’elle tombe malade, elle est abandonnée par ses proches, soupçonnée à tord ou à raison – peu importe – d’être séropositive. Aicha va mourir dans une souffrance absolue, délaissée et rejetée, dans la maison familiale.

Ce long-métrage raconte l’histoire pétillante d’une jeune fille et le passé traumatisant d’une mère qui s’en veut profondément d’avoir maltraité, caché, et de ne pas avoir soigné sa fille.

 

Note de production

De nos jours, bien que le mode de transmission de nombreuses maladies soit connu, cela créé souvent la peur et la honte des proches. C’est que cas du VIH qui provoque toujours un rejet du malade. C’est l’histoire d’Aicha, une jeune fille moderne, insouciante et libertine qui vit avec son époque sans tenir compte des valeurs et interdits que sa famille lui impose. Après la production de deux longs-métrages, « A vendre » et « Conflit conjugal », il serait très intéressant pour nous de produire ce chef d’œuvre, qui traite d’un sujet vraiment passionnant et peut contribuer à éveiller les consciences. Il cerne les réalités de notre société, en l’abordant de façon directe, sincère, dramatique, avec des séquences très choquantes. La réalisatrice a un style d’écriture qui me fascine, et je sens beaucoup de créativité en elle, surtout l’envie de se dépasser pour essayer de nouvelles choses.[:]