Moussa Sène Basa

[:en]Moussa SÈNE Absa was born in 1958 in Senegal. A multi-faceted artist, painter, writer, musician, actor, theater director, Moussa Sène Absa began his career in cinema by writing the screenplay for THE CHILDREN OF GOD, then the short film LE PRIX DU MENSONGE, that won a prize in Carthage in 1988.
In 1991, he made a feature film in 16mm KEN BUGUL and several short films, including JAARAAMA. The following year, he directed the feature film ÇA TWISTE À POPONGUINE, that won several international awards.

In 1994, he signed a short film YALLA YAANA and, in 1996, TABLEAU FERRAILLE, a feature film in 35mm that won several awards, including the best picture (due to Bertrand Chatry) at FESPACO 1997. For the Productions de La Lanterne, he directed the documentaries Jëf-Jël (1998) and Blues for a diva (1999).
In 2002, he directed MADAME BROUETTE, who brought the Silver Bear to the Berlinale and, in parallel, produced a daily comedy series for Senegalese television, Goorgorlu, which won unsurpassed success among television viewers.

His two last features, TERANGA BLUES was presented in competition of FESPACO in 2007, and YOOLE in 2013.[:fr]Moussa SÈNE Absa est né en 1958 au Sénégal. Artiste aux multiples facettes, peintre, écrivain, musicien, acteur, metteur en scène de théâtre, Moussa Sène Absa a débuté au cinéma en écrivant le scénario du film LES ENFANTS DE DIEU, puis celui du court-métrage LE PRIX DU MENSONGE, primé à Carthage en 1988.
En 1991, il réalise un long-métrage en 16mm KEN BUGUL puis plusieurs courts-métrages, dont JAARAAMA. L’année suivante, il réalise le long-métrage ÇA TWISTE À POPONGUINE qui remporte plusieurs récompenses internationales.

En 1994, il signe un moyen-métrage YALLA YAANA puis, en 1996, TABLEAU FERRAILLE, un long-métrage en 35mm qui remporte plusieurs prix dont celui de la meilleure photo (due à Bertrand Chatry) au FESPACO 1997. Pour les Productions de La Lanterne, il réalise les documentaires Jëf-Jël (1998) et Blues pour une diva (1999).

En 2002, il réalise MADAME BROUETTE qui a reporté l’Ours d’Argent à la Berlinale et en parallèle, il produit pour la Télévision du Sénégal une série humoristique quotidienne, Goorgorlu, qui remporte un succès inégalé auprès des téléspectateurs.

Ses deux derniers longs-métrages, TERANGA BLUES et YOOLE ont été sélectionnés en compétition au FESPACO en 2007 et 2013.[:]